A PROPOS DE VONDELMOLEN

Passion pour le pain d'épices depuis plus de 150 ans

Depuis plus de 150 ans, Vondelmolen est une entreprise passionnante et florissante, passionnée par le pain d’épices. En savoir plus sur notre riche histoire.

1867: le début

Notre longue histoire commença en 1867 quand la famille Borms acheta un moulin à vent, le Vondelmolen à Lebbeke. Un moulin en pierre sur les rives de la Vondelbeek qui servait au début à l’extraction d’huiles végétales à partir de graines et pépins.

Le moulin tournait bien et peu avant la Première Guerre Mondiale, la petite fabrique fut équipée d’une machine à vapeur, première preuve de notre engagement pour l’innovation, valeur que nous affichons toujours aussi fort aujourd’hui. La famille Borms acquit des terres afin d’agrandir l’usine et le moulin fut transformé en lieu de stockage.

Oude Vondelmolen

Première Guerre Mondiale

En 1915, la quasi totalité de la fabrique fut anéantie par les Allemands et, en cette période sombre, des personnes furent mêmes fusillées sur les terres de l’entreprise. Seul le moulin resta debout, ravagé par les flammes. Après la guerre il ne restait plus rien, à l’exception de deux chevaux dans la prairie derrière l’usine.

Les dégats étaient énormes. Par où est-ce que la famille devait commencer? Où relocaliser la fabrique?

C’est dans le besoin qu’on reconnaît ses amis. De l’aide arrive en provenance de Wieze, où était installée -et l’est encore aujourd’hui – la fabrique de chocolat Callebaut. Ils ont spontanément mis des chariots à disposition et ont ainsi contribué à la reprise de l’activité.

Les deux chavaux furent mis au travail et Jozef Borms décida à partir de ce moment de se concentrer sur le commerce de marchandises de produits de pâtisserie.

 

jongen met paard

L’entre-deux-guerres

En signe de gratitude pour son soutien pendant la Première Guerre Mondiale, la famille Borms commença à investir également dans la chocolaterie Callebaut. Un de frères, Clément Borms, alla même y travailler.

Et l’entre-aide ne s’arrêta pas là! August Vincke, un petit boulanger du village voisin de Baasrode, cherchait un partenaire pour automatiser et étendre sa production.

Dans les années 1920, Vondelmolen et Vincke se lancèrent dans la production de pains d’épices, de spéculoos et de biscottes. Les produits étaient distribués à l’échelle locale et l’entreprise comptait à l’époque environ 20 travailleurs.

Vondelmolen investit dans de plus grands fours et véhicules de transport qui devaient remplacer chevaux et chariots. Juste avant la Seconde Guerre Mondiale, la collaboration entre les deux familles Borms et Vincke arriva à son terme. Borms en resta à la fabrication de pain d’épices avec Vondelmolen et Vincke lança à Appels une fabrique de biscottes et de chapelure.

Personeel Vondeldmolen tijdens tweede wereldoorlog

Seconde Guerre Mondiale à 1964

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les activités connurent un recul inévitable. Lorsque le chef d’entreprise Louis Borms décéda en 1942, Gabriëlle Vincke, sa veuve, reprit avec détermination les commandes de l’entreprise. Elle mena tant bien que mal Vondelmolen à travers une période difficile mais fut en même temps à l’origine de l’automatisation de la production.

Ceci augmenta énormément la capacité de production. A la fin des années 1950, Vondelmolen produisait du pain d’épices pour le commerce en gros et les supermarchés. Malgré les modestes marges bénéficiares réalisées sur ce produit, ce sont les compétences économiques et l’innovation qui sont à l’origine de la croissance de l’entreprise.

Fabrieksgebouw Vondelmolen 1964

De 1964 à 2004

En 1964, Gabriëlle transmis la direction de l’entreprise à son fils Joz Borms, la quatrième génération. Il continua à développer l’entreprise, avec son épouse Friedede Dupont. A présent débuta la modernisation pour de bon. Il fut investi, détruit et agrandi.

De nombreuses fabriques de pain d’épices disparurent partir des années 1960. Pour les petits artisans, l’investissment nécessaire devint trop important et Vondelmolen repris quelques dizaines de fabriques afin de continuer à se développer. Cette croissance permit à l’entreprise d’acheter et de produire à plus grande échelle. La découpe et l’emballage se faisait à présent également de manière automatisée et les possibilités s’étendndaient à vue d’oeil:

Les premiers silo à farine furent installés, ce qui permit d’acquérir la farine en gros et de ne plus devoir la transporter.

  • Les sucres furent également livrés en vrac
  • Des machines de découpe et d’emballage intelligentes firent leur entrée dans l’entreprise.
vrachtwagen en silo's

Aujourd’hui

Celui qui visite Vondelmolen voit une entreprise extrêmement moderne dans laquelle beaucoup d’attention est apportée à la durabilité et l’innovation. Elle reste toutefois une entreprise familiale sous la direction de Jan Borms, la cinquième génération aux commandes de Vondelmolen.

L’usine a entretemps environ 90 collaborateurs en service et produit annuellement environ 7 mio de kilos de pain d’épices dans différentes variantes. La majorité de notre pain d’épices est exporté vers la France, qui est notre plus important acheteur. Mais même au Japon ou aux Etats-Unis, les consommateurs peuvent découvrir notre pain d’épices belge.

Zonnepanelen en silo's bij Vondelmolen

Futur

Dans le futur, chez Vondelmolen nous souhaitons continuer à proposer à nos fans nos produits à base de pain d’épices.

Ceci implique que nous ne pouvons pas limiter notre investissement uniquement à  nos produits et développement de produits… Nous devons aussi investir dans le monde de demain. Chez Vondelmolen nous endossons notre responsabilité afin d’oeuvrer davantage pour garantir une vie agréable aux gens qui nous entourent.

Découvrez ici tout ce que nous faisons déjà.